mardi 20 octobre 2015

Retour


Bonjour,

Nous avons repris nos habitudes. Après 3 nuits compliquées (bus, puis lever à 4 h, puis avion), nous sommes arrivés fatigués. Alain qui dort facilement a mieux supporté le voyage. Yves et moi avons attrapé des microbes et après antibiotiques et sirops, nous nous remettons difficilement sur pied.

A suivre...

Quelques photos d'Yves pour vous faire patienter avant le film:

dimanche 4 octobre 2015

03 oct Lima

Buenos dias,
Bien que nous avions un lit "cama-cama", la nuit a été hachée. En effet, ce fauteuil-lit est un peu court pour les grands. Nous sommes arrivés vers 7 h après plus d'une heure de ville de Lima.
Nous avons pu laisser nos bagages au terminal, puis passer Plaza de Armas, nous déplacer voir un marché inca, revenir dans le centre pour manger.

Un pauvre incarcéré... Vont-ils le libérer ?
Enfin, nous avons trouvé un taxi qui nous a permis de récupérer nos bagages un peu au sud pour nous rendre pas mal au nord à notre pied à terre chez l'asso Mano a Mano. On a ainsi pu nous rendre compte des difficultés de circulation et des distances comparables à celles de Paris.
Cette nuit, lever de bonne heure pour nous rendre à l'aéroport.
A la prochaine.

samedi 3 octobre 2015

02 oct Huaca de la Luna

Buenos dias,
Ce matin, nous avons pris un minibus de ligne (arrêts très fréquents) pour aller voir le site moche (prononcer moché) de la Huaca de le Luna.
Nous sommes tombés sur une guide qui parlait français.
Il y a eu 5 niveaux de travaux et les fouilles ont dégagé ces 5 niveaux.
C'est assez impressionnant; on retrouve parfois des couleurs et ils restorent. Cette civilisation a vécu de - 100 à + 800.

En face, il y a la Huaca du Soleil qui n'est pas encore ouverte aux fouilles. Elle servait apparemment aux politiques et celle de la lune aux prêtres.
Notre sortie à Huanchaco nous avait donné envié de nous baigner; nous y sommes donc retournés cet après-midi en bus populaire. Il faisait bon sur la plage et l'eau faisait environ 20•; malheureusement, avec tous les cailloux et la marée basse impossible d'avancer dans le Pacifique. Alain plus malin avait apporté ses savattes et a pu  s'avancer et nager un peu.
Dans une heure, nous partons vers Lima dans un car; nous avons choisi le 1er étage avec les sièges cama-cama, c'est-à-dire inclinables à 180•
Hasta luego.

vendredi 2 octobre 2015

01 oct Trujillo et chevaux

Buenos dias,
On profite de la proximité du cordonnier pour mettre à jour nos godasses. Il trouve qu'on le paie trop cher.
Ce matin, tour des principaux monuments de la ville en partant de la Plaza de Armas. Beaucoup de maisons coloniales ont été achetées par les banques, ce qui a le mérite de les entretenir. Il y a naturellement beaucoup d'édifices religieux.
Puis visite du marché central avec ses couleurs tropicales et déplacement vers un autre marché beaucoup mus grand. Là, c'est St Ouen! Des boutiques de vêtements à perte de vue, un français rencontré nous avertit: là, c'est Chicago! Nous rentrons tout de même dans le marché couvert: des allées très étroites dans tous les sens, nous nous installons pour manger du poisson
à un étal; il est excellent.
Après une pause dans notre chambre, nous partons avec Clara et sa voiture de luxe voir les chevaux. Le dressage est la spécialité de la région. Nous sommes très peu nombreux, mais ils nous gratifient d'un spectacle original avec leurs chevaux qui semblent danser. Au départ, ces chevaux sont arrivés d'Espagne, mais maintenant ils ont une race particulière.

Yves a même èté invité à effectuer quelques pas de danse avec la señorita .
Hasta luego.

jeudi 1 octobre 2015

30 sept Avant les incas

Buenos dias,
Nous sommes dans une maison à 10 mn du centre appelée "la Casa de Clara" (la maison de Clara). C'est une maison ancienne de style vieille bourgeoisie d'ici. Ce matin, nous dejeûnons sur la table familiale et arrive une duègne (vieille femme de type espagnol) qui nous dit qu'elle est archéologue, qu'elle a une voiture ancienne avec un bon moteur et sûelle peut nous emmener.
Quand on voit la voiture, c'est effectivement très antérieur aux incas; c'est une Wolkwagen qui a sûrement fait 800000 km. Rien ne fonctionne, une roue est dégonflée; elle démarre avec difficulté. Nous passons au garage; Alain gère le gonflage. Clara met de l'essence, peut-être un peu trop car il y a une fuite sous mon siège. Et c'est parti pour l'aventure. Les amortisseurs sont aussi pré-incas! Clara a le volant coincé sur la poitrine.

Nous allons d'abord au musée de Chan-chan, puis sur le site qui fait environ 4 km x 5 km. Ce site était couvert de sable. Ils ont dégagé et restauré car tous les murs sont en adobe (terre). C'est d'ailleurs le plus grand ensemble en adobe du monde. La civilisation chimu (prononcer "chimou") a construit ces ensembles décorés de frises il y a environ 1000 ans. Les incas les ont soumis vers 1450 peu de temps donc avant l'arrivée des espagnols.
Nous avons donc eu droit à des commentaires détaillés; il a donc fallu que je me décarcasse à traduire. Et la bonne femme, disons la maîtresse femme, elle a du débit!
Nous sommes partis ensuite vers Huan chaco pour voir les célèbres pêcheurs qui chevauchent leurs embarcations de roseaux. Nous avons mangé à l'étage avec vue sur le Pacifique un plat de ceviche, poisson et crevettes crus arrosés de jus de citron.
Au retour, je suis allé repérer les bus pour rentrer à Lima. Et oui, çà sent la fin!
Hasta luego.